En Corée du Nord les chrétiens sont réduits en esclavage, violés, torturés et tués (Persecution of Christians) et le reportages sur le dictateur.


Selon l’Index Mondial de persécution des chrétiens, la Corée du Nord est le pays où les chrétiens sont le plus exposés à la persécution. Dans cet état totalitaire, le seul culte autorisé est le culte au leader de la nation, Kim Jong-Un. Les bibles sont interdites dans le pays. En posséder une conduit à l’emprisonnement, la torture et la mort. Cette peine peut être infligée aux membres de la famille de la personne jugée coupable, sur 3 générations.

Un nouveau rapport de la Christian Solidarity Worldwide (CSW), daté du 23 septembre 2016, dresse un état des lieux catastrophiques concernant le sort réservé aux chrétiens en Corée du Nord. Ils seraient réduits en esclavage, violés, torturés et tués. Le rapport intitulé : « Déni total : Violation de la liberté religieuse et de conviction en Corée du Nord », dénonce l’absence quasi-totale de liberté religieuse dans la « République populaire ».

« Les croyances religieuses sont considérées comme une menace pour la loyauté exigée par le guide suprême. C’est pour cela que toute personne démasquée dans ses pratiques religieuses est sévèrement persécutée. »

On sait depuis longtemps qu’en Corée du Nord, les chrétiens pratiquent leur foi en secret et risquent, au minimum, l’envoi dans des camps de travaux forcés si ils sont découverts.

«Les chrétiens souffrent énormément en raison des étiquettes anti-révolutionnaires et impérialistes qui leur sont rattachées par les dirigeants du pays. »

Le nouveau rapport de CSW détaille davantage les sévices réservés aux chrétiens. Ils seraient «accrochés sur une croix en feu, écrasés sous un rouleau compresseur, piétinés… »

Par ailleurs, le gouvernement pratique « une politique de culpabilité ». Les parents des chrétiens démasqués subissent le même sort que leurs enfants, même s’ils ne partagent pas leur foi.

Les responsables nord-coréens estiment officiellement le nombre de chrétiens présents dans le pays à 13 000. Mais certaines organisations comme Cornerstone Ministries International estiment leur nombre à 200 000 à 300 000.

Notre Dieu, aie pitié de ton peuple en Corée du Nord. Les chrétiens y meurent pour ton nom, eux « dont le monde n’est pas digne ».

« D’autres subirent les moqueries et le fouet, les chaînes et la prison; ils furent lapidés, sciés, torturés, ils moururent tués par l’épée, ils allèrent çà et là vêtus de peaux de brebis et de peaux de chèvres, dénués de tout, persécutés, maltraités, eux dont le monde n’était pas digne, errants dans les déserts et les montagnes, dans les cavernes et les antres de la terre. »
Hébreux 11 : 36 et 37

D’après l’ONG Portes Ouvertes, sur les 300 000 chrétiens nord-coréens, 60 000 seraient derrière les barreaux ou en camp de travail en raison de leur foi. Selon les statistiques de Pyongyang, 3 000 catholiques « pratiquent librement leur foi », sous la tutelle de l’Association catholique coréenne, entièrement contrôlée par le régime, et en l’absence de tout clergé. Pour les Nations Unies, ils ne seraient que 800. En 1945, 13,5 % de la population de Pyongyang était chrétienne.

H.L.

La persécution des chrétiens.

L’esclavages des chrétiens et les peuples.

La liberté.

Les kidnappings.

Remarque : Il est temps que Donald Trump mettre un terme à ce dictature de Kim Jong-Un pour le mal qu’il a commis et aussi un abrutis qui ce prend pour Dieu, mais épargner ces pauvres innocent qui sont des pauvres et aussi les chrétiens qu’ils ont la foie envers le Christ.

Source lien dossier : infochretienne

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *