Le fantôme d’un garçon photographié au Pen-Y-Lan Hall


pen-y-lan-hall-fantome-garcon

Le fantôme d’un jeune garçon a récemment été photographié à l’une des fenêtres du Pen-Y-Lan Hall, un magnifique bâtiment de style gothique situé près de Ruabon au nord du Pays de Galles.
Les Haunted Hunts, un groupe d’enquêteurs spécialisé dans le domaine du paranormal, étaient partis investiguer dans cette édifice construit en 1690. C’est à cette occasion qu’ils ont pris en photo deux apparitions fantomatiques bien distinctes.
La première image montre ce qui semble être un jeune garçon vêtu en noir en train de regarder derrière une fenêtre. Sur la seconde, prise dans le parc de la maison, il apparaît le visage fantomatique d’une jeune fille, dont les yeux, le nez, et la bouche sont bien visibles.
Ce bâtiment, bien typique, est connu dans le pays pour abriter des phénomènes inexpliqués. Ainsi les visiteurs affirment y avoir entendu des pas et des voix dans les chambres et avoir vu des ombres étranges partiellement cachées dans l’obscurité.
La légende raconte que la cave avait abrité des prisonniers. Ces derniers auraient entendu les pleurs d’un bébé qui pleurait en pleins milieu de la nuit.
Daniel Moss, âgé de 26 ans et originaire de Helsby Cheshire, et son équipe ont étudié les bâtiments hantés à travers tout le Nord-Ouest et le Nord du Pays de Galles depuis environ deux ans et ils affirment avoir rencontré un certain nombre de spectres.
Le groupe utilise plusieurs gadgets au cours de ses enquêtes comme des caméras, des détecteurs K-II, des enregistreurs de EVP, des planches Ouija, et des instruments pour mesurer la température.
« Nous aimons vraiment apporter une approche scientifique aux enquêtes paranormales et nous faisons de notre mieux pour comprendre et démystifier tout cela. »
« Pen-Y-Lan Hall est hanté par de nombreux enfants. Au fil des ans, il y a eu des observations multiples et c’est l’un de nos endroits les plus mystérieux. »
Au mois d’août 2015, ils avaient photographié le fantôme d’un petit garçon. Ils remarquèrent la présence de ce revenant qu’un jour plus tard.
« Ce n’est que le lendemain que nous avons remarqué ce petit garçon qui se tenait derrière la fenêtre. »
« La seule personne dans la maison à ce moment-là, c’était le propriétaire et il n’y avait pas d’enfants là-bas. »
« La petite fille fantôme a été photographié dans le parc par l’un de nos invités et je n’ai pas d’explication logique à cela. Son visage est clair avec des yeux et un nez. »
Daniel avoue qu’il était sceptique quand il était plus jeune, mais il a changé d’avis après avoir vécu un certain nombre de mystérieuses expériences.
« Il est difficile de dire pourquoi ces esprits sont toujours là – vous les trouverez généralement où un événement important a eu lieu et ils sont toujours à la recherche de quelque chose. »
L’enquêteur explique que son groupe visite plusieurs fois les lieux considérés comme étant hantés avant de conclure définitivement sur la présence ou non de fantômes.
Source lien dossier : activite-paranormale

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *