Le Queen Mary, le navire hanté


queen-mary-navire-hanté

Le Queen Mary, ancien paquebot qui effectuait les trajets transatlantique est aujourd’hui reconverti en hôtel, mais des fantômes hantent encore le navire…
Le navire connait ses premiers moments de gloire en 1936. Célèbre pour son luxe et ses traversées épiques, le Queen Mary porte cependant en lui les séquelles tragiques de morts relatives à sa construction. En effet comme tout évènement de cet ampleur, une multitude de personnes sont employés à la tâche, et de nombreux accidents surviennent. Depuis ces temps, on est facilement témoins de phénomènes étranges (des pleurs d’enfants, des odeurs suspectes, et même des apparitions ainsi que des traces humides de pas à l’origine incertaine). Il existe également des histoires où les voyageurs se font happer par des mains bienfaitrices afin d’éviter des accidents mortels, comme si certaines histoires ne devaient jamais se répéter. A travers ces signes symboliques, de nombreuses théories corroborent la thèse du navire hanté.

A l’instar de nombreux bâtiments historiques (comme la Tour de Londres) où des tragédies ont eu lieu, le Queen Mary porte donc des traces mystérieuses en lui, que ce soient des plaies anciennes ou des évènements ésotériques douteux. En 1936, le Queen Mary est le grand paquebot de luxe jamais construit. Après 1001 traversées de l’Atlantique avec, à son bord à chaque voyage, plus de 2 000 passagers et membres d’équipage, le prestigieux navire serait aujourd’hui devenu l’un des lieux les plus hantés de la planète.

Transformé en hôtel restant définitivement à quai (dans le port de Long Beach, en Californie), il accueille désormais des touristes nostalgiques ou des amateurs de phénomènes étranges, tellement nombreux qu’un centre de recherche sur le paranormal a été installé dans le bâtiment. De nombreuses visites guidées, en journée ou de nuit, sont également proposées au public, à la découverte des légendes et fantômes du Queen Mary. Le tour de minuit, chaque vendredi, se fait même à l’aide d’enregistreurs audio et autres détecteurs de mouvements, afin de pouvoir entrer en communication avec les revenants.

Durant ces visites, on passe notamment par l’ancienne piscine de la Première Classe, qui serait hantée par deux noyées, l’une dans les années 30, l’autre dans les années 60. Plusieurs médiums auraient aussi ressenti des ondes très négatives dans les cabines du bassin, où une femme fut autrefois violée. Le « Queen’s Salon», quant à lui, serait fréquenté par une dame en robe blanche, tandis que la cabine B340 ne serait plus jamais louée… faute de tranquillité. On dit également que, dans certaines salles, les appareils photos et caméras cesseraient brutalement et inexplicablement de fonctionner, tandis que dans la cabine où séjourna Winston Churchill, on sentirait encore la fumée de ses cigares…

2104294688_1364594402349183808_1364594402261768265_1364594401haunted_queen_mary_ghost_photo_02133-187x188 Source lien dossier : histoires-paranormales

Source lien dossier : documystere

Vidéo documentaire :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *