Un fantôme hante une île après un raz-de-marée (I woke up and he was standing in front of me’: Villagers in Fiji reveal that they are haunted by the ‘ghost’ of a disabled man who died in Cyclone Winston – and he only repeats one chilling word)


Des villageois, qui vivent dans une colonie fidjienne reculée, ont affirmé qu’un homme handicapé, décédé alors que le cyclone Winston dévastait l’île en février 2016, les hante.
 
Le corps de Pauliasi Naivoa, un homme âgé de 32 ans et originaire du village de Nayavutoka dans la province septentrionale de Ra, a été retrouvé flottant parmi les débris après qu’il ait été noyé par les raz de marée provoqués par ce cyclone tropical.
 
Son secoureur, Osea Balesavu, a certifié que depuis ce tragique évènement, il avait été réveillé par le fantôme de M. Naivoa pendant la nuit après qu’il ait ressenti une « lourde » pression sur sa poitrine.
 
« Au début, je pensais que je rêvais parce qu’il avait l’air si réel et si vivant. Tout d’un coup, il m’a parlé et, à chaque fois qu’il ouvrait la bouche, un seul mot sortait, ‘kakana’ [qui signifie ‘nourriture’, NDLR]. »
 
« Quand j’ai ouvert mes yeux, Pauliasi se tenait en face de moi. »
 
Bien qu’il ait informé M. Naivoa qu’il devait passer dans l’au-delà, M. Balesavu a dit que le fantôme avait choisi de rester.
 
Les villageois affirment que leurs chiens aboient toute la nuit tout en se tenant autour du matelas sur lequel M. Naivoa utilisait pour dormir.
 
Un groupe de jeunes hommes du village ont dit avoir également été effrayé après avoir vu Naivoa en train de boiter à travers leur maison en demandant encore et toujours de la nourriture.
 
Bien qu’il n’est pas encore fait d’autre apparition, les habitants disent qu’ils peuvent sentir sa présence à l’heure du dîner.
 
Le cyclone Winston a balayé le nord et l’ouest de l’île le 11 février 2016. Des rafales de vent allant à plus de 230 kilomètres par heure ont été enregistrées.
 
Des vagues de plus de quatre mètres de haut ont détruit des écoles, des maisons, des églises, des cultures et des routes. Plus de 40 personnes ont trouvé la mort.
Source lien dossier : activite-paranormale

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *